Comment passer à l’action quand on a un projet: Astuce N°2

L'endroit pour parler Business, revenus et entrepreneuriat de X à Z

Comment passer à l’action quand on a un projet: Astuce N°2

septembre 21, 2020 Action - Motivation 0

En général, nous avons tous un projet en tête, des plus fous aux plus audacieux en passant par les plus simples à faire … Mais combien d’entre-nous arrivons à réaliser notre projet ou plutôt, combien d’entre-nous arrivons à démarrer ne serait-ce qu’un pour cent de ce que nous prévoyons faire?

La clé réside dans notre capacité à garder l’attention et la concentration suffisante pour agir. Je vous donne donc une seconde et troisième astuce pour y arriver. Si vous avez raté la première, vous pouvez toujours l’avoir par ici

Astuce numéro 2 : faire quelque chose n’est pas systématiquement concret.

Agir ne veut pas forcément dire FAIRE concrètement quelque chose, physiquement et visiblement. Voyez-vous, il existe de nombreuses façons pour vous de prendre des mesures sans même lever le petit doigt. Considérez par exemple le simple de fait d’organiser et de planifier un projet.

Il n’est jamais sage d’essayer d’atteindre un objectif important sans plan ni préparation. Si vous souhaitez passer le moins de temps possible dans la réalisation concrète d’un objectif complexe, vous avez besoin d’élaborer un plan par étapes avant de vous lancer.

Un bon plan tient compte de toutes les conséquences de chaque étape ainsi que toutes les voies possibles que vous pouvez prendre afin d’atteindre votre objectif.

Astuce numéro 3 : bien respirer pour mieux avancer.

Stress, nausées, nervosité sont au rendez-vous ? Il est normal de se sentir mal à l’aise quand on se lance dans la nouveauté. Passer à l’action est souvent synonyme de prise de risque. Vous êtes nerveux parce que vous savez que la prise de risques se termine soit par une réussite soit par un échec. Et qui souhaite échouer ? Personne. En même temps, se lancer dans la nouveauté, synonyme d’inconnu, c’est éclairer le chemin et donc éliminer l’inconnu.

Un bon moyen de surmonter la peur initiale consiste à faire appel à la respiration profonde. Faites l’exercice suivant pendant 10 ou 15 minutes : inspirez profondément en gonflant le ventre (en comptant par exemple jusqu’à 6), bloquez (comptez jusqu’à 3), puis expirez complètement (lentement, en comptant jusqu’à 4). Répétez ce cycle respiratoire pendant la durée de l’exercice, sans essayer de “battre un record” et sans perspective de “performance”. Vous ne devez surtout pas vous essouffler ni faire d’effort. Trouvez votre rythme pour que tout se fasse dans le calme et le confort. C’est très efficace.

A vous de jouer maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Abonnez-vous pour ne pas rater les prochains articles

Follow by Email
YouTube
LinkedIn
Share